GAUCHE DÉMOCRATIQUE & SOCIALE

À Gauche

Face à Macron et au RN, la Nupes doit se ressaisir !

À Ivry et Vitry-sur-Seine (94), des militant.es issu.es du PCF, d’Ensemble! et de la GDS, bientôt rejoint.es par des insoumi.s et des écologistes, ont rédigé un texte pour dénoncer la division au sommet. Ils entendent le faire signer massivement dans les deux villes et organiser des événements afin de faire vivre la Nupes sur le terrain. Nous reproduisons leur texte unitaire ci-dessous.

Nous avons toutes et tous conscience que le monde est en passe de basculer.

 - La guerre est à nos portes, en Ukraine et au Proche-Orient. Les impérialismes font à nouveau planer le spectre d’un conflit régional d’ampleur, voire d’un embrasement généralisé.

 - Malgré les beaux discours des gouvernants, la nécessaire transition écologique est dans les faits repoussée aux calendes grecques, alors que nous assistons depuis deux ans à une nette aggravation des catastrophes causées par le dérèglement climatique.

 - En France, l’extrême droite, intégrée à « l’arc républicain » par l’onction présidentielle et confortée par les effets délétères de la politique austéritaire de la majorité Renaissance-LR, est aux portes du pouvoir. À coup d’interdictions administratives, de petites phrases démagogiques mais aussi de renoncements politiques face aux factieux, l’exercice du pouvoir par le gouvernement Borne-Darmanin fait glisser progressivement le pays vers une forme de « démocrature ».

 - Aux antipodes des discours lénifiants sur le prétendu « plein-emploi », la pauvreté et la précarité rongent par ailleurs en profondeur le corps social. Et pourtant, la France n’a jamais été aussi riche. Mais les richesses n’ont jamais été aussi mal réparties.

Force de paix et de volontarisme écologique, promotrice d’un approfondissement de la démocratie par une rupture avec les institutions bonapartistes de la Ve République, ennemie de toutes les inégalités comme de toutes les discriminations, la Nupes, créée au printemps 2022, constitue à nos yeux un outil pour faire face à ces périls.

C’est pour cela qu’il est intolérable de la voir se déliter sous nos yeux. C’est d’autant plus inacceptable que sa mise au rancart répond, non à l’approfondissement de divergences de fond, mais à des postures qui se nourrissent de l’actualité alarmante pour justifier artificiellement la rupture. En outre, alors que la Nupes avait des propositions communes pour l’Europe, aucun débat n’est organisé pour les approfondir, malgré l’Appel des jeunes à se rassembler sur leurs 164 propositions. Nous considérons au contraire que la crise systémique dans le monde justifie le renforcement de l’alliance des forces de gauche et écologistes, ainsi que des forces sociales (syndicats, associations…), en France et en Europe.

Des responsables de la Nupes en appellent à ses composantes fondatrices pour qu’elles travaillent à surmonter cette crise, incompréhensible pour nos concitoyen·nes. Nous, élu·es, militant·es politiques, citoyen·nes engagé·es à gauche, appelons à un ressaisissement afin que nous puissions préparer, dans l’unité – donc dans le dialogue et le respect –, l’alternative au tandem Macron-Le Pen et au basculement du monde causé par la perpétuation des politiques libérales.

Nous appelons aussi à la constitution de « groupes locaux » de la Nupes à Ivry et à Vitry-sur-Seine, comme partout en France. Ces groupes, associant militant·es et sympathisant·es de toutes les organisations parties prenantes, doivent être ouverts à tous les citoyen·nes de gauche et écologistes qui souhaitent débattre de la situation. Seule cette association démocratique à la base peut en effet prévenir toute explosion funeste et ouvrir une autre espérance.

Inscrivez-vous à l'infolettre de GDS

La revue papier

Les Vidéos

En voir plus…