GAUCHE DÉMOCRATIQUE & SOCIALE

Au Parti socialiste Une

Lettre de Gérard Filoche à Rachid Temal

Nous reproduisons ici la lettre que Gérard Filoche a adressé à Rachid Temal (coordinateur du PS)

Tu as observé que j’avais fait une erreur, vendredi soir 17 novembre 2017, en fin de soirée. Par fatigue, inattention, absence de vigilance,  j’ai retweeté  en annexe une image qui ne venait pas de moi, et dont, sur le coup, je n’avais pas perçu la nocivité.

Alerté rapidement par un proche, je l’ai revue, et découvert qu’elle n’était pas banale du tout, mais un montage à deux niveaux, ou des figures se superposaient, les uns éclairées, les autres dans le noir, ce qui en faisait un tableau aux tonalités antisémites comme l’extrême droite, par les temps actuels, sait en faire. Au point qu’ils ont su encore la faire évoluer depuis, et ont éclairé davantage l’arrière plan rendant le caractère antisémite encore plus évident.

Dés que j’ai été alerté et que j’ai compris mon erreur, c’est à dire moins de 40’ après, j’ai supprimé ce re-tweet, puis j’ai assumé et clos en m’excusant publiquement.

Ceci a été fait de ma part, de façon assez rapide, claire et sans ambiguïté. « C’etait une connerie ».

Ma faute est réelle mais circonscrite à cela.

Personne ne peut me reprocher une quelconque complaisance avec le fond de ce tweet.

C’est un montage antisémite, dont on m’a alors appris qu’il venait d’un site d’extrême droite.

C’est un danger public, car s’il peut tromper un court temps des gens comme moi, il est susceptible d’en tromper beaucoup d’autres.

La preuve c’est que si, moi, je l’ai vite enlevé, certains le reproduisent à l’envie, et font ainsi le jeu de l’extrême droite qui a conçu ce piège.

Alors que sans doute peu de gens étaient allés sur ma tweet liste au cours des 40’ de vendredi soir, depuis, voilà que d’autres malintentionnés ou naïfs lui font une publicité.

Dont une grande partie des gros médias de mauvaise foi.

Et c’est là que je ne comprends pas qu’au lieu de m’aider, en prenant acte du retrait du photo montage, tu lui donnes un retentissement en me condamnant.

L’extrême droite n’en demandait pas temps, elle réussit à diviser les  socialistes au lieu de les voir se tourner contre elle.  Certains parlent de porter plainte, non pas contre les auteurs conscients du photomontage, mais contre moi. Ce qui manque la cible, et dessert la cause.

Je te le dis, les dangers antisémites sont grands, il ne faut pas  s’en servir pour d’autres causes, ni jouer avec, et même à l’occasion d’une erreur comme celle là, nous devrions expliquer, les combattre ensemble

Je hais le racisme et je hais l’antisémitisme,  de toute ma vie, hier comme aujourd’hui. Je suis un militant depuis  plus de 50 ans, contre ces maux.

Je n’ai pas raté une action, une affiche, un tract, un défilé, un concert, j’ai contribué avec énergie  à d’immenses manifestations,

Je suis un des co-fondateurs de SOS racisme,

J’ai défendu chaque fois que possible nos frères immigrés,

Je suis de toutes les fibres de mon corps,  internationaliste

Un passionné de la fraternité, de l’égalité.

Et quand il s’agit de la question juive,  pour mille raisons intimes et personnelles que je ne raconte pas ici, je suis juif de coeur au moindre risque d’oppression.

Je n’ai pas à être défensif sur ce sujet, tout ceux, très nombreux, qui me connaissent, savent que je suis un combattant de toujours, obstiné, confirmé, contre toutes les formes de racisme.

Ceux qui ne le savent pas, ont, certes, été choqués, je le comprends, par le re-tweet et ce montage que j’ai maladroitement mais brièvement reproduit.

Mais une fois que les circonstances sont expliquées, si on se charge de les éclairer et de les informer sur la vérité, ils comprennent.

Avec tous ces gens qui ont bien compris ce qui s’est passé, je te demande de tourner la page,  pour sortir en confiance de l’épreuve.

Il y a déjà des débats, périlleux, entre Charlie Hebdo et Médiapart.  C’est de l’intérêt  du parti, de la gauche entière, de ne pas alimenter des querelles que nous pouvons éviter  entre nous et qui nous détournent de nos vrais et terribles ennemis racistes et antisémites.

Nous avons d’autres enjeux, un congrès ou il faut tirer un bilan du quinquennat, ou il faut réorienter le parti à gauche pour avoir une chance le sauver de la perdition.  Nous avons laissé derrière nous, bien des procès justifiés, évité bien des exclusions, pour des faits bien plus graves et bien plus lourds de conséquences.

Je l’ai déjà dit, engager le parti dans des purges, empêcher le débat sur des motions, ne pas rechercher à  terme, un accord politique le « social au cœur »,  ce serait suicidaire.

Mardi 21 novembre, il est prévu de longue date, que je participe à Angers au congrès de la CGT agro alimentaire, en présence de 350 délégués. C’est la raison pour laquelle je te donne mes arguments par écrit, espérant, être entendu et éviter le pire.

Avec toutes mes salutations socialistes

Gérard Filoche

La revue papier

Les Vidéos

En voir plus…
Timers : total : 91.846 ms init : 20.121 ms render : 70.849 ms render:sql : 19.704 ms render:next cms:element : 17.617 ms render:image : 2 ms render:parseValue : 15.894 ms serialize : 881.195 µs