GAUCHE DÉMOCRATIQUE & SOCIALE

Le social au cœur Au Parti socialiste

Pour des primaires dans le cadre d’un rassemblement des forces de gauche

Les militants socialistes, consultés en octobre 2009 ont clairement exprimé la nécessité d’une rénovation de leur parti afin d’en faire un outil efficace pour rassembler la gauche, battre la droite et transformer la société.

Ils ont alors proposé de faire du Parti Socialiste un parti qui attire les jeunes et les salariés en démontrant qu’il était au service de la société et non l’inverse. Pour cela, ils ont exigé le non-cumul des mandats, le renouvellement, la parité, la diversité…

Le texte adopté par le Conseil National du 8 juin 2010 dans la perspective de la Convention nationale sur la rénovation a marqué des avancées en ce sens :

  • Affirmation du non-cumul des mandats mais, il faut le reconnaître, les pressions des « cumulards » restent fortes ….
  • Refus de la caporalisation et affirmation de la démocratie au sein du parti avec le maintien de la représentation des courants à la proportionnelle du vote des adhérents.
  • Primauté de la discussion du projet socialiste sur le choix du ou de la candidat(e) socialiste à l’élection présidentielle de 2012. Une convention se tiendra, en effet, au premier semestre 2011 (après les cantonales mais avant la désignation de notre candidat(e) à la présidentielle) et « rassemblera nos propositions dans un ensemble cohérent et dynamique constituant le projet socialiste pour l’élection présidentielle sur lequel s’appuieront les candidats aux primaires. Ce projet servira de référence pour la signature d’un contrat de législature avec nos partenaires pour les élections législatives qui suivront ».
  • Il reste cependant à répondre à la question que se posent de très nombreux militants sur la nature des « primaires » et à affirmer sans ambigüité notre refus de la « présidentialisation » au sein du parti socialiste et de toute adaptation aux institutions de la Ve République, aux sondages et aux médias qui les manipulent sans scrupule, alors que nous luttons pour un VIe république parlementaire.

    C’est pourquoi nous proposons que l’amendement au texte du Conseil national du 8 juin 2010 sur la « rénovation », porté notamment par Marie-Noëlle Lienemann et Gérard Filoche, soit soumis au vote des militants dans les sections et les conventions fédérales :

    Lors de la consultation du 1er octobre 2009, deux options avaient été soumises au vote des militants, qui avaient clairement préféré celle qui faisait le choix de « primaires dans le cadre d’un rassemblement des forces de gauche autour d’une plateforme commune ».

    Le texte proposé au vote des sections le 24 juin 2010 n’est pas conforme à ce message des militants, car il entérine l’organisation de primaires pour désigner le candidat du seul PS et non celui d’un large rassemblement de la gauche et de l’écologie.

    Nous proposons d’en revenir à la logique voulue par le vote militant du 1er octobre dernier.

    C’est pourquoi :

  • 1 - Nous mandatons la direction nationale du PS pour prendre les contacts nécessaires avec nos partenaires, dans le but d’élaborer une plateforme commune et d’engager des discussions afin d’évaluer la possibilité d’une candidature de rassemblement désignée par des primaires.
  • 2 - Nous demandons qu’un bilan de l’action entreprise et des contacts réalisés soit présenté en fin d’année 2010.
  • 3 - Au cas où il serait constaté à cette échéance qu’il faille désigner un candidat des seuls socialistes, nous demandons que des primaires internes au PS soient alors organisées. »
  • Document PDF à télécharger
    L’article en PDF

    Inscrivez-vous à l'infolettre de GDS

    La revue papier

    Les Vidéos

    En voir plus…