GAUCHE DÉMOCRATIQUE & SOCIALE

Gauche Démocratique & Sociale

Non à tout gouvernement gloubiboulga d’« union nationale » !

Non à tout gouvernement gloubiboulga d’« union nationale » !

Pas un seul ministre du Front populaire dans un cabinet technique !

Les macronistes sont sans scrupules et sans limites. Au lendemain de leur déroute, ils voudraient scissionner le Front populaire et recruter en son sein pour élargir leur base étriquée.

Alors que tout est de sa faute, le système Macron perdurerait dans la confusion et la colère généralisée. Tout continuerait comme avant, mais avec une partie de la gauche aux affaites, appelée à se discréditer à son tour. C’est le meilleur moyen de faire accéder le RN au pouvoir au coup suivant avec une force décuplée et pour bien plus longtemps.

Avec une nouvelle Chambre sans majorité, ingouvernable et impossible à dissoudre avant un an, la Ve République est paralysée.

Comment se sortir de cette crise de régime ?

Surtout pas en bricolant un gouvernement gloubiboulga dirigé par un « technicien » qui se discréditera à chaque pas et abaissera la qualité des débats et choix politiques, en brouillant toutes les cartes. L’alternative claire et nette qu’incarne le nouveau Front populaire en sortirait usée avant d’avoir pu exister. Le salariat (90 % des actifs) verrait ses espoirs s’envoler et seuls patronat et actionnariat tireraient leur épingle du jeu. Les grands médias des milliardaires se feraient un plaisir de conforter l’image du RN.

Pas un seul ministre du Front populaire dans le gouvernement « techno » de Macron !

Il ne faut pas compromettre l’avenir, il faut tenir bon. L’urgence est à consolider le Front populaire, le présenter sans faille comme une alternative globale, sérieuse, concrète, chiffrée, détaillée, militante, salariale et populaire. Il convient de le construire de la base au sommet, à tous les niveaux, de façon pluraliste et démocratique, avec des collectifs militants partout dans les villes, départements, régions.

Que les partis du nouveau Front populaire apprennent à travailler en commun, à se respecter, dans un mouvement d’ensemble et dynamique.

Exiger du social du gouvernement « techno », oui ; y participer jamais !

Dès le 8 juillet, si ce type de gouvernement advient, il faudra le démasquer et s’opposer farouchement comme toujours aux mesures anti-sociales que ce nouveau gloubiboulga Macron sera amené à prendre encore et encore (y compris, s’il le faut, avec les voix du RN).

Si le gouvernement tombe, c’est, ce sera le problème de Macron, pas le nôtre. Ce sera sa responsabilité. Que la crise de la Ve République aille jusqu’au bout. Liquidons l’abcès ! À bas le pouvoir personnel ! Une assemblée constituante pour une VIe République parlementaire et démocratique : telle est la perspective à suivre.

Préparons le nouveau Front populaire à une candidature unique sur son programme commun. C’est la clef de tout. Tant qu’il y aura présidentielle, il faut une candidate ou un candidat de gauche commun.e, unioniste, pluraliste, et ferme sur le programme, capable d’affronter et de vaincre le Pen-Bardella. Pour tout changer une fois élu.e.

Gérard Filoche,

Mercredi 3 juillet 2024 17h00

 

 

 

 

 

Inscrivez-vous à l'infolettre de GDS

La revue papier

Les Vidéos

En voir plus…