GAUCHE DÉMOCRATIQUE & SOCIALE

Le social au cœur

La crise n'est pas venue du ciel mais du monde néolibéral tant aimé par Sarkozy : c'est sa politique qui est en cause

C’est Sarkozy qui défendait dans sa campagne électorale la déréglementation boursière et les prêts hypothécaires, les fameuses subprimes : ce sont ses amis du Fouquet’s, eux-mêmes amis de Bernard Madoff, banquiers et banqueroutiers qui ont conduit le monde et notre pays dans le gouffre actuel.

La crise n’est pas venue du ciel, mais de ses conceptions économiques et monétaires. C’est le monde capitaliste et financier, celui des hyper riches auxquels Sarkozy a donné un “bouclier fiscal” qui est en cause. Et Sarkozy qui disait que les caisses sont vides a trouvé des centaines de milliards pour redonner aux banques qui continuent à jouer au casino avec les richesses produites par les salariés.

Il s’entête et il ne dit rien contre les résultats spectaculaires de sa politique : 64 000 chômeurs de plus, un triste record !

Il ose même proposer d’aggraver les choses en faisant travailler ceux qui ont encore un boulot le dimanche et jusqu’à 70 ans !

Sarkozy nous fait déjà nous cogner violemment dans le mur, il annonce que pour 2009, qu’il va continuer en pire !

Il urge que le mouvement social et la gauche unie mette fin à l’intolérable politique antisociale qui est la sienne : il faut faire, pour nous en sortir, tout le contraire de Sarkozy :

  • hausser la part des salaires, baisser celle des actionnaires, pour relancer l’économie, il faut faire confiance aux salariés et pas aux banquiers !
  • ne pas accepter les licenciements boursiers abusifs, au contraire les soumettre à contrôle de la puissance publique ;
  • revenir à une durée du travail réelle proche des 35 h, pour qu’on travaille moins mais tous !
  • défendre une sécu pour tous et une retraite à taux plein à 60 ans
  • reconstruire un droit du travail protecteur pour les salariés qui produisent les richesses énormes de notre pays et qui n’en reçoivent pas la part qu’ils méritent.

    Mobilisons nous massivement contre la politique antisociale de Sarkozy, la pire que nous ayons connu depuis 60 ans, dans la grève et dans la rue pour le 29 janvier prochain à l’appel uni de tous les syndicats de notre pays.

    Gérard Filoche, membre du CN du PS

    Document PDF à télécharger
    L’article en PDF

    Inscrivez-vous à l'infolettre de GDS

    La revue papier

    Les Vidéos

    En voir plus…