GAUCHE DÉMOCRATIQUE & SOCIALE

📰   Actualités La lettre DS Une

Dans la rue le 22 mars, ensemble et dans l’unité !

Opulence pour les riches, austérité et précarité pour l'immense majorité en France comme ailleurs : 93 milliards € de profits en 2017 pour les entreprises du CAC 40, baisse des pensions de retraite, blocage des salaires, … et la réforme fiscale va encore  accroitre les inégalités.

Une société fracturée

Pour le Président de la République et son gouvernement, seules l’initiative privée et le marché comptent dans la « nation start-up ».

Le vieux dogme, du privé plus efficace, plus moderne que le public, jamais démontré et dont on connait les ravages pour les citoyens et les salariés, serait le nec plus ultra de la modernité !

Leur logique libérale individualiste, axée sur le culte de l’efficacité, de la performance, d’une pseudo- modernité fracture la société et détruit l’environnement.

La casse permanente

Transformer la société pour adapter notre pays aux désidératas du capital et à la compétition européenne et mondiale.

L’Etat et les collectivités territoriales ne devraient plus  avoir que deux missions : la sécurité au sens large et la  création d’un environnement favorable au patronat et permettant la régulation par le marché comme  réponse aux besoins.

Les politiques publiques sont passées au tamis d’Action publique 2022 avec un objectif de réduction, d’abandon ou de privatisation des missions.

La SNCF serait loin des critères d’efficacité moderne et un obstacle à la libre concurrence européenne. Mais les dysfonctionnements du système ferroviaire sont le résultat des politiques décidées par les gouvernements successifs, de l’organisation cloisonnée du groupe SNCF, du non investissement sur le réseau et le matériel. Le statut des cheminots est agité comme un chiffon rouge pour détourner le regard des vrais problèmes.

Santé, enseignement, transport, logement, énergie, etc. : tous les secteurs du service public sont attaqués.

Les privatisations des entreprises publiques sont relancées avec notamment ADP (aéroport de Paris).

Public et privé : la fin des garanties collectives 

Tout ce qui ressemble à des garanties collectives doit être détruit comme obstacle à la modernité, à l’efficacité : code du travail, statut de la fonction publique, statut des cheminots, système de retraite, protection sociale, ….

Public et privé : tout doit être précarisé, individualisé.

Les seules règles acceptables seraient celles des actionnaires, du grand patronat.

L’action pour nos revendications et l’unité syndicale

Défense du pouvoir d'achat de tous les travailleurs (fonctionnaires, agents publics, salariés du privé, travailleurs « indépendants ») et des retraités.

Construire le service public du XXIème pour répondre aux besoins de tous, aux droits fondamentaux.

Un développement équilibré des territoires liant industrie - service - service public pour une autre création et une autre répartition des richesses.

Pour gagner, il n'y a pas d'autre voie que l'unité syndicale la plus large possible, à tous les niveaux.

Unité pour une alternative à Gauche !

Pour construire ensemble une société plus juste, une vraie transition sociale et écologique, développons les luttes et ouvrons des perspectives politiques.

Nous ne gagnerons que tous ensemble et dans l’unité de la Gauche.

C’est pourquoi le réseau de la Gauche Démocratique et Sociale s’adresse notamment à Génération.s, au PCF, aux socialistes unitaires, à EELV, à Ensemble et à France Insoumise : constituons au local comme au national des cadres unitaires ouverts et permanents pour débattre et agir ensemble !   

Pour reconstruire l’espoir : unité !

La revue papier

Les Vidéos

En voir plus…
Timers : total : 94.821 ms init : 19.467 ms render : 74.477 ms render:sql : 18.368 ms render:next cms:element : 14.777 ms render:image : 1.889 ms render:parseValue : 21.653 ms serialize : 885.01 µs