Il faut menacer d’occuper les entreprises

Si on va dans le mur, demandez à Hollande